Fracture du scaphoïde

Définition:

La fracture du scaphoïde représente 60% des fractures du carpe et touche les hommes dans 80% des cas.
Le mécanisme de survenue est le plus souvent une chute avec réception sur le poignet.
Les fractures du 1/3 moyen du scaphoïde sont les plus fréquentes.

Les symptômes :

Les signes cliniques ne sont pas spécifiques.  La notion de chute et une impotence fonctionnelle du membre supérieur sont évocatrices.
A l’examen clinique, il faut rechercher une douleur en compression de la colonne du pouce et/ou à la palpation de la tabatière anatomique.
On peut également observer une hémarthrose.

Examens complémentaires :

La radiographie standard est indispensable pour le diagnostic mais parfois insuffisante pour déceler la fracture.
Un scanner ou une IRM peuvent donc être nécessaires.

 

Le traitement :

  • Le traitement médical :

Il est indiqué pour les fractures stables et non déplacées.
Il consiste en une immobilisation thermoformée pour une durée de 6 à 8 semaines

  • Le traitement chirurgical :

Il est indispensable pour les fractures déplacées, instables et du pôle proximal du scaphoïde.
Il consiste le plus souvent à un vissage à ciel ouvert ou en percutané.

La complication la plus fréquente dans les fractures du scaphoïde est un défaut de consolidation nommée la pseudarthrose responsable de douleurs chroniques et pouvant aboutir à terme à une arthrose du poignet.

Le tabac augmente considérablement le risque de pseudarthrose et autres complications.