La maladie de Kienböck

Définition:

Il s’agit d’une nécrose aseptique de l’os semi lunaire (lunatum)

Cette pathologie survient plus souvent chez les hommes (2/1), jeunes, travailleurs manuels et du côté dominant.

Les symptômes :

Le patient présente des douleurs mécaniques (sur la face dorsale du poignet), associées à une perte de force et de mobilités.
On peut observer un craquement lors de la flexion du poignet (corne postérieure du lunatum).

Examens complémentaires :

Le diagnostic repose sur l’imagerie qui permet d’établir des stades radiologiques de la maladie.

La radiographie standard de face et profil est le 1er examen à réaliser. Elle est normale dans les stades débutants.
Il faut rechercher des anomalies associées : différence de longueur des os du poignet : cubitus court par rapport au radius, aggravation de la pente du radius.

Le scanner et l’IRM permettent de compléter le diagnostic en étudiant la vascularisation du semi lunaire.

Stades radiologiques :

  • Stade 1 : image radiologique « normale »
  • Stade 2 : modification de la forme du lunatum
  • Stade 3 : fragmentation du lunatum
  • Stade 4 : affaissement de l’os associé à des signes d’arthrose

Le traitement :

Dans les formes débutantes un traitement orthopédique avec une immobilisation prolongée peut être essayé.

Mais, le plus souvent le traitement est chirurgical et dépend du stade radiologique de la maladie.
De nombreuses techniques chirurgicales existent avec ou sans conservation du semi lunaire :

  • Raccourcissement du radius
  • Diminution de la hauteur du grand os (capitatum)
  • Revascularisation du semi lunaire
  • Prothèse du semi lunaire
  • Dénervation du poignet
  • Résection de la première rangée du carpe
  • Arthrodèse complète du poignet