Chirurgie du coude

Anatomie du coude

Le coude est l’articulation qui unit le bras et l’avant-bras. C’est une articulation complexe entre l’extrémité distale de l’humérus (os du bras) et l’extrémité proximale du radius et de l’ulna (2 os de l’avant-bras).Elle est en fait composée de 3 articulations :
  • Articulation huméro-ulnaire
  • Articulation huméro-radiale
  • Articulation radio-ulnaire
Elle permet des mouvements de flexion/extension et de pronosupination.Rappelons que les tendons sont comme des transmetteurs de force entre l’os et le muscle.On retrouve d’ailleurs plusieurs groupes de muscles autour du coude :
  • –  les fléchisseurs ;
  • –  les extenseurs ;
  • –  les muscles épicondyliens latéraux, qui servent à étendre le poignet et les doigts, ainsi qu’à la rotation de l’avant-bras vers l’extérieur ;
  • –  les muscles épitrochléens, qui aident à la flexion du poignet et des doigts, ainsi qu’à la rotation de l’avant-bras vers l’intérieur.
Le nerf médian, le nerf radial et le nerf ulnaire passent tous les trois par cette articulation pour rejoindre la main. Une opération du coude peut s’avérer assez technique à cause de l’étroitesse de la surface d’intervention. Pour certaines pathologies ou lésions, elle peut être évitée. Les symptômes seront alors traités de manière médicale.

Les pathologies du coude, traitements et chirurgie du coude

Arthrose du coude

Il s’agit d’une forme d’arthrose qui vient détruire le cartilage et créer des frottements. Comme pour le poignet et l’épaule, il est possible de pratiquer une arthroscopie (c’est-à-dire une intervention menée avec l’aide d’une caméra). L’avantage de cette pratique est qu’elle permet d’alléger les gestes chirurgicaux, les incisions étant plus petites, contrairement à une opération à ciel ouvert.

Épicondylite latérale du coude

On appelle aussi cette pathologie le « tennis-elbow ». C’est une forme de tendinite qui touche principalement les personnes dont les mouvements du coude sont répétitifs et entraînent un trouble musculo-squelettique. Un acte chirurgical visant à retirer les tissus inflammés peut être effectué si le traitement médical n’a pas eu l’effet escompté.

Hygroma du coude

Il s’agit de l’apparition d’une tuméfaction et d’un gonflement à l’arrière du coude. On peut le traiter médicalement dans les formes simples. En cas de gêne ou de complication, une intervention chirurgicale est indiquée. Le traitement chirurgical, consiste alors à retirer la bourse inflammatoire.

Rupture distale du biceps brachial

C’est une pathologie assez rare qui peut survenir suite à un effort violent. Le tendon du biceps est alors arraché. Il pourra être rattaché par une chirurgie s’il est pris en charge rapidement.

Fracture de la tête radiale

Elle fait partie des fractures du coude. En cas de fracture non déplacée, le traitement est orthopédique avec une immobilisation sur mesure de courte durée. En cas de fracture déplacée, une intervention chirurgicale pourra s’avérer nécessaire.

Exemples de pathologies